CEREMONIE DU THE

Pavillon de thé au Panthéon bouddhique du Musée Guimet - (c) Jean-Paul Pinon

Pavillon de thé du Panthéon bouddhique au Musée Guimet - (c) Jean-Paul Pinon

Cérémonies du thé dans le Pavillon de thé au Panthéon bouddhique du Musée Guimet

Les moines japonais s'initièrent à la consommation du thé à l'occasion de leurs séjours dans les temples chan chinois. A l'époque de Kamakura (1185-1333) s'ouvrirent à proximité des temples zen des maisons de thé (chaya), où les moines et quelques aristocrates prirent l'habitude de déguster cette boisson. Convaincus que ses vertus leur permettaient d'atteindre l'essence du zen, ils refusaient cependant le luxe ostentatoire dont s'entouraient les classes supérieures des guerriers.

Le Daitoku-ji fut un des centres où la cérémonie du thé s'élabora, notamment sous l'impulsion de Rikyû (1522-1591) : reposant sur la notion de simplicité et de mesure (wabi), des règles esthétiques très contraignantes furent édictées. Au fil des années, l'usage du thé se répandit dans toutes les classes de la société et des écoles se formèrent, se réclamant toutes des maîtres du passé. Beaucoup d'entre elles continuent d'initier des adeptes japonais et étranger

Panthéon bouddhique du Musée Guimet

jeudi 5 novembre à 14h, 15h et 16h

samedi 7 novembre à 11h, 14h et 15h

Réservation obligatoire validée à la réception du règlement

Tarif : 12€

Musée Guimet, Panthéon bouddhique
19, avenue d’Iéna, Paris 16e

Renseignements et réservations
au 01 56 52 53 45 ou resa@guimet.fr

Il est recommandé d’apporter une paire de chaussettes pour entrer dans le pavillon et d’être habillé de vêtements amples pour être assis confortablement à genoux ou en tailleur.